vendredi 7 décembre 2007

journal

Bonjour ,

En ce moment je reçois des irradiations d'une puissance inouï , j'ai la tête qui me chauffe énormément , tellement la puissance est forte que je n'arrive presque plus à parler ou avec une voix complètement déformée . C'est d'une barbarie incroyable , cela dure depuis plus de cinq ans , pour ma part maintenant et dorénavant je n'aurais plus les mêmes sentiments vis à vis de ceux en qui j'avais confiance , j'étais de la droite , je suis écoeuré de voir des choses pareilles , je n'ai pas pour le moment les moyens de bien exprimer ma pensée , mais devant des agressions aussi violentes je ne peux pas rester sans réagir . Je suis un citoyen comme les autres et je ne vois pas pourquoi je n'exprimerai pas mes convictions , c'est ce que je vais faire aussi dorénavant .

Il y a quelques jours j'ai fait connaître par e-mail à Nicolas Sarkosy que nous sommes agressés continuellement par un faisceau de type laser à fibre optique dirigé dans notre appartement et dans notre voiture et que le faisceau avait été aussi capturé dans lieux publics et privés , que nous subissons des actes de torture et que des expérimentations sont faites sur nous sans notre consentement depuis plus de cinq ans .


J'ai également adressé un e-mail à Hervé Morin , Ministre de la défense , pour les mêmes raisons mais aussi parce que je soupçonne l'armée .

J'ai mentionné l'adresse du blog : http://serge-labreze.blogspot.com/
et celle ou l'on peut voir des photos du faisceau entre autres l'adresse : http://picasaweb.google.fr/serge.labreze.
et des vidéos sur vidéo.google.fr/ sll
dans les messages e-mail que j'ai adressé à Nicolas Sarkosy et Hervé Morin .

Il y a plus de six mois , j'en ai informé le Préfet du Val de Marne et la Mairie de Saint Maur des Fossés et depuis plus de trois mois j'ai déposé plainte au Procureur de la République contre x .

A ce jour nous n'avons toujours pas de nouvelles , ils semblent être indifférent alors que nous subissons des actes de torture avec entre autre des doses très élevées d'irradiations et des violences psychologiques .

L'article 121-3 du code pénal indique " Les personnes physiques qui n'ont pas causé directement le dommage , mais qui ont créé ou contribué à créer la situation qui a permis la réalisation du dommage ou qui n'ont pas pris les mesures permettant de l'éviter , sont responsable pénalement s'il est établi qu'elles ont , soit violé de façon manifestement délibérée une obligation de prudence ou de sécurité prévu par la loi ou le règlement , soit commis une faute caractérisée et qui exposait autrui à un risque d'une particulière gravité qu'elle ne pouvait ignorer . "

Art. 223-6 du code pénal " quiconque pouvant empêcher par son action immédiate , sans risque pour lui ou pour les tiers , soit un crime , soit un délit contre l'intégrité corporelle de la personne s'abstient volontairement de le faire ."


Amicalement

Aucun commentaire: