dimanche 17 février 2008

Journal

Bonjour ,

L'intensité infrasonores est énorme , elle pénètre au plus profond de notre corps , les vibrations sont de plus en plus intenses , cela provoque des contractions musculaires et un mal être intense ,cette nuit a été particulièrement violente .Je me battrais toujours quoi qu'il arrive pour dénoncer ces agressions d'une manière ou d'une autre , c'est une pratique honteuse et indigne . J'ai des convictions religieuse catholique , je ne peux pratiquer comme avant , c'est pour moi très important , c'est état d'esprit je le garderai et le défendrai quoi qu'il m'en coûte . Il est très difficile de pouvoir bien expliquer comment ils font , mais je fais de mon mieux pour le faire .

Leur système est odieux , c'est un arbitraire inimaginable , je n'arrive pas a croire que cela puisse arriver en France , que j'ai toujours pensé civilisé , respectueuse des droits de l'homme , ce que je constate est complètement à l'opposé et cela depuis plus de cinq années , j'ai écris de nombreuses lettres et e-mail aux autorités , Jacques Chirac (3) , Xavier Bertrand , Mairie de Saint Maur des Fossés , Préfet du Val de Marne , Procureur de la République , DASS , Hervé Morin , au Ministère de la justice , au Directeur du CNRS , à l'agence nationale des fréquences , Nicolas Sarkosy et à la ligue des droits de l'homme , or , aucune personne n'est intervenue à ce jour pour que cesse ces agressions physiques et psychologiques , alors qu'ils ont connaissance du danger et qui sont en mesure de pouvoir agir , l'abstention volontaire de porter assistance à une personne en péril constitue la non-assistance à personne en danger .

Nous allons porter plainte avec constitution de partie civile contre tout ceux qui connaissait notre situation de victimes d'actes de torture et d'expériences biomédicales ou cognitives sans notre consentement et qui ne se sont même pas donné la peine de le vérifier , notamment avec des appareils de mesures qui auraient confirmés depuis longtemps la radioactivité et le champ électromagnétique intense que nous subissons depuis au moins cinq années , ce qui aurait évité des souffrances inutiles , l'abstention volontaire de nous porter assistance constitue aussi la complicité d'actes de torture et de crime contre l'humanité .

C'est honteux de voir qu'après l'expropriation de mon activité en 1990 par la Mairie de Paris , notre vie est pu devenir un enfer à cause de l'administration . L'administration ne s'est pas contentée d'exproprier mon activité , elle a aussi prie notre vie , notre corps et notre santé pour faire des expériences à bon compte et à l'insu de tout le monde . Je pense que la Mairie de Paris à l'époque ou le Maire était Jacques Chirac et ensuite Jean Tibérie et le Préfet de police de la Ville Paris , n'ont pas apprécié le fait que j'ai fait grève de la faim pour revendiquer mon droit à avoir une indemnité juste et préalable comme le prévoit la loi , la procédure avait durée de 1990 à 1996 .

La discrimination est prohibée par la loi , nous avons le droit de vivre et mener notre vie dans la liberté , l'égalité et la fraternité .

Nous n'arrêterons pas de faire de la résistance à l'oppression que l'administration nous impose avec son faisceau à fibre optique pulsé et dirigé sur nous .

Je vais devoir si ça ne s'arrête pas bientôt , commencer une grève de la faim pour revendiquer nos droits et pour que cesse ces agressions de radioactivité et de champs électromagnétiques intenses qui violent la charte de l'environnement et le harcèlement psychologique.

Les analyses graphiques des mesures qui ont été faites dans l'appartement et ailleurs prouvent la réalité de ces faits .

L'administration ne cesse de nous harceler ou profiter de nous depuis 18 années , elle a portée atteinte gravement à notre santé et elle feint de ne rien savoir , elle refuse de nous dire la vérité , elle est bien derrière nous mais comme elle se refuse à nous donner ces motivations , nous ne pouvons pas aller au Tribunal Administratif pour faire annuler les décisions qu'elle aurait prise à notre insu , les non réponses à nos courriers et cette indifférence laisse à penser que l'administration est derrière tout ça .


serge et lydie labrèze

Aucun commentaire: