dimanche 15 juin 2008

journal

Saint Maur des Fossés le 15/06/2008


Lettre ouverte au Président de la République adressée aujourd'hui

Monsieur et Madame Labrèze serge
13, avenue François Adam
94100 Saint Maur des Fossés

Objet : réclamation

Adresses : http://serge-labrèze.blogspot.com
http://picasaweb.google.fr/serge.labreze.


Monsieur le Président de la République ,


Nous subissons sans cesse des actes de torture et de barbarie ,des expérimentations contre notre volonté , des atteintes à notre intégrité physique et morale , à notre vie privée , à notre intimité et à notre liberté individuelle depuis plus de six ans .

Un faisceau de télécommunication à fibres optiques de type laser plasma avec un système à résonance acoustique sur la bande des fréquences vocales , nous harcèle sans cesse et pénètre dans notre habitation et dans notre voiture .

Le rayonnement de ce faisceau émet des doses d'irradiations élevées qui pénètrent dans notre corps .

Le faisceau lumineux est séparé en deux rayons qui émettent des milliers de très fins rayons optiques . Ces milliers de très fins rayons enveloppent le corps avec une pression très anormalement supérieure à la pression atmosphérique , 108500 Pa ( Pascal )contre 101300 Pa pour la pression atmosphérique , soit 7200 Pa de plus que la pression atmosphérique .

Nous en avons informé les autorités publiques , la Mairie de Saint Maur des Fossés , le Préfet du Val de Marne , le Procureur de la République , la DASS , le Ministre de la Justice , le Ministre de la défense , le Ministre de la Santé qui était à l'époque Xavier BERTRAND , le Président de la République avec Jacques CHIRAC , et vous-même , nous vous avons adressé plus d'une dizaine de messages , en vain .

Aucune mesure depuis , n'a été prise pour notre sécurité et pour arrêter les atteintes à notre intégrité physique et morale , à notre vie privée , à notre intimité et à notre liberté individuelle .

Nous avons des vibrations intenses dans le corps , des malaises cardiaques , des nausées , des maux de tête , des contractions musculaires , des troubles visuels , des essoufflements , des œdèmes , et des vertiges entre autres .

Mon épouse a dû subir sur les deux yeux une intervention chirurgicale de la cataracte , la réflexion du rayonnement lumineux intense du faisceau à causée des lésions au cristallin .

Nous considérons ce manquement au devoir de l'État d'assurer notre sécurité et notre liberté , comme une atteinte portée délibérément à nos droits fondamentaux et suscite une suspicion légitime de penser que c'est l'État l'émetteur de ce faisceau et dont se sert la recherche scientifique pour faire des recherches et des expériences sur nous sans notre consentement .

Dans la mesure ou c'est l'État qui émet ce faisceau dans notre appartement , dans notre voiture et dans notre corps , nous sommes en droit de pouvoir ester en justice devant le Tribunal compétent .

En conséquence , nous demandons que la copie de la décision administrative ou de l'État nous soit remise et sur quel fondement juridique s'appuie cette décision . Dans le cas contraire , nous demandons l'arrêt immédiat du faisceau à fibres optiques qui est pulsé et dirigé sur nous .

Le délai pour saisir le Tribunal Administratif est de deux mois à partir de la réception de la réclamation .

Sans réponse de votre part dans ce délai , nous la considérerons comme un rejet implicite et un aveu de l'État qui reconnaît ainsi être l'émetteur du faisceau qui porte atteinte à nos droits fondamentaux , nous serons contraint de saisir le tribunal compétent pour faire valoir nos droits .

Veuillez agréer , Monsieur le Président , l'expression de nos salutations respectueuses .


Monsieur et Madame Labrèze

Aucun commentaire: