dimanche 19 octobre 2008

Journal

Bonsoir à tous ,

C'est inimaginable , je capte continuellement dans l'appartement un nombre impressionnant d'ondes gigamétriques ( moins de 3 Hz , bande TLF ) avec en plus un nombre tout aussi impressionnant d'ondes sur la bande ELF entre 3 Hz et 30 Hz .

Ce sont ces infrasons qui induisent le plus de courant dans le corps .

Un document sur les infrasons précise :

" La fraction du spectre sonore la plus énergique est transmise par les infrasons ( ils transportent donc beaucoup d'énergie ) . Ils ne sont infiniment peu absorbés et aucun obstacle ne les arrête ; On les détecte donc à très grande distance et ils se propagent , ainsi , plus librement que les sons audibles à cause de ces moindres pertes d'énergie ( les longueur d'ondes sont ici , bien sûr , très grande ) . "

" Bien qu'inaudible l'impact des infrasons sur l'organisme est nocif pour les yeux , le cerveau et le système nerveux , le système digestif et le coeur et ceci de manière intensément plus nuisible que l'impact produit par les bruits audibles ( en aucune mesure comparable , que cela soit clair ) . "

" Il est ressenti , même à faible puissance , sous la forme de troubles visuels , psychiques , entraînant vertiges et maux de tête relativement durables ( céphalées ) , vomissement , nausées et modification de l'humeur ( oppression accablante , agressivité et violence , apathie et sentiment morbide ) avec risque de dégénération dépressive voire même , dans certains cas , tentative de suicide . "

" Les infrasons semblent agir sur le système nerveux et le cerveau en altérant le cheminement des influx et en perturbant le cycle normal des ondes d'ordre alpha ( similitude avec l'épilepsie ). "

" Dans le monde scientifique , il est clairement établi par de nombreux chercheurs ( équipe Gavreaux du CNRS de Marseille , Claude Chaline et Jocelyne Dubois-Maury de l'université de Paris XII , Dr Maurice Stupfel , D. Depris du C.E.P.H.E.S. , Drs Déoux , Dr Cabal et Dr Roszak de l'institut de Médecine du travail du Nord ... ) du danger des infrasons de fréquence 7 Hz . Il y aurait alors correspondance avec la fréquence du rythme alpha des courant du cerveau ( similitude pour cette fréquence avec l'épilepsie ) . "

" Il est établi en électrophysiologie que le cortex auditif a une fréquence de résonance biologique d'environ 15 Hz ( risque de surdité ou baisses auditives ...) . "

" Risque de problèmes respiratoires aux alentours de 13 Hz ( fréquence de battements ciliaires "

Aucun commentaire: