dimanche 8 février 2009

Journal

Bonsoir ,

Les mesures et les graphiques font ressortir un système de transmission sans fil d'énergie électrique et de communication électronique .

En ce qui concerne la transmission sans fil d'énergie électrique :

- Il y a deux sources d'impulsions A et B (que l'on peut voir sur les graphiques )

- la source A produit deux impulsions + et - et forme un signal sinusoïdal qui se répète constamment .
- la source B produit elle aussi deux impulsions mais en sens contraire - et + qui forme aussi un signal sinusoïdal qui se répète constamment .

Il y a donc deux sources d'impulsions qui sont en oppositions de signes , quand l'une est + l'autre est - , à chaque impulsions elles changent de signe , ( la première impulsion de A est positive et la seconde est négative , ces deux signes forment le signal de A , la même chose se produit avec la source B , mais en sens inverse , lorsque que A est de signe + , B est de signe - , lorsque que B est de signe + , A est de signe - ) .

C'est constamment le même phénomène qui se répète et qui forme une onde stationnaire
( les deux impulsions de A (+ et -) forme une sinusoïde , au même moment mais en sens inverse , les deux impulsions de B ( - et + ) forme l'autre sinusoïde . Les deux sinusoïdes forment l'onde stationnaire )

La force électromotrice de ces impulsions électromagnétique induit dans mon corps un courant électrique , comme ce courant est formé par une onde stationnaire , je l'ai aussi dans le corps .

Avec un magnétophone muni d'un écouteur en parallèle , on entend le bruit de l'agitation thermique des électrons dans le corps .

En ce qui concerne la communication électronique :

- C'est un peu le même principe que le CPL ( courant porteur de ligne ) à part que le courant porteur est sans fil ( faisceau ) et que la force électromotrice du faisceau ( qui ne se voit pas à l'œil nu ) est dirigée constamment vers un point central fixe du corps .

Le corps est utilisé à la fois comme antenne , récepteur et émetteur.

Avec ce système la recherche scientifique s'autorise le droit à l'insu ou sous la contrainte de faire des expérimentations sur le système nerveux .

Comme le système est complexe et doit être très coûteux , je soupçonne plutôt l'État ( CNES , CNRS , RTE et l'armée ) et des entreprises ou l'État est actionnaire , France télécom et EDF .

Les refus implicites à toutes nos réclamations confirment les soupçons que nous avons vis à vis de de l'État , de la recherche scientifique et de l'armée .

Aucun commentaire: