jeudi 24 décembre 2009

Le radar passe dans un mode prédéfini pour rester centré sur la cible

Le 24/12/2009 , 10 heures 41 . Je reviens sur l'enregistrement vidéo du message d'hier .

On voit nettement sur les gouttelettes d'eau de pluie formées sur la vitre de la fenêtre , la réflexion des ondes électromagnétiques , ces ondes sont émises par un radar ( les mesures et l'analyse graphique le prouve ) , elles se déposent aussi sur mes lunettes , sur mes cils , sur ma casquette , sur l'éclairage des lampadaires et différentes sources d'éclairages que ce soit à l'extérieur ou à l'intérieur de lieux publics ou privées , sur les feux des voitures et dans un verre d'eau , ( voir photos et vidéos , http://picasaweb.google.fr/serge.labreze ) . En toute logique , les ondes électromagnétiques se déposent sur toute la surface de balayage du radar .

La réflexion de ces ondes électromagnétiques ( optique ) est diffuse , la lumière est réfléchie dans un grand nombre de directions et l'énergie du rayon est redistribuée dans une multitude de rayons réfléchis . Cette diffusion permet de créer , de la manière la plus simple possible , une source ponctuelle , à partir du simple impact d'un seul rayon lumineux sur une surface diffusante ( réflexion sur les sources d'éclairages , surface brillante , etc ) .

Quand un émetteur radar décide de se focaliser sur une cible ( personne ) , le radar passe dans un certain mode . Ce mode utilise un schéma de fonctionnement prédéfini pour rester centré sur la cible , affichant des informations sur ce seul objectif et ignorant les autres échos .

Une source de rayonnement électromagnétique ( acousto-optique ) est créée et focalisée sur
la cible ( personne ) .

Aucun commentaire: