lundi 22 février 2010

Les ondes cérébrales

L'intensité de l'activité cérébrale se manifeste par la fréquence de ces ondes.
On les calcule en hertz (Hz) - un hertz égalant une ondulation par seconde. Si le graphique enregistré par l'EEG est plat, c'est qu'il n'y a pas d'activité cérébrale. Quant aux ondes générées par un cerveau actif, on les divise en quatre ou cinq fourchettes, dont les appellations viennent du grec ancien.

Les ondes cérébrales et le cerveau...


1. ONDES GAMMA [25 à 65 Hertz] Les ondes cérébrales et le cerveau...
Les sens, l'intellect, l'intuition, ou encore la mémoire sont mis harmonieusement et synchroniquement à l'œuvre. L'émission de ce type d'ondes, à oscillations rapides, reflèterait en quelque sorte la pleine conscience à travers l'être.

2. ONDES BETA [12 à 25 Hertz] Les ondes cérébrales et le cerveau...
C'est le cycle de l'éveil, celui qui rythme notre cerveau lorsque nous sommes dans l'action, que nous réfléchissons, que nous apprenons. Notre cerveau fonctionne alors en plein régime.
Étrangement, les ondes cérébrales passent au bêta pendant les courtes périodes de sommeil avec rêve (sommeil paradoxal), comme si les activités du rêve étaient des activités « courantes ».


3. ONDES ALPHA [7 à 12 Hertz] Les ondes cérébrales et le cerveau...
Dès que nous avons les yeux fermés, que nous nous reposons, l'encéphalogramme montre un ralentissement de nos ondes cérébrales. Ce stade proche de la relaxation est un stade de transition entre l'éveil et le sommeil. Le sujet est alors assoupi, mais demeure très sensible aux stimuli extérieurs.

4. ONDES THETA [4 à 7 Hertz] Les ondes cérébrales et le cerveau...
L'activité cérébrale se ralentit, et oscille désormais entre 4 et 7 cycles/secondes. Ce rythme correspond encore à la phase du sommeil léger. Plus ce rythme faiblit, plus le sujet devient profondément endormi.
Ondes de la relaxation profonde, en plein éveil, atteinte notamment par les méditants expérimentés.


5. ONDES DELTA [0.5 à 4 Hertz] Les ondes cérébrales et le cerveau...
C'est le monde de l'inconscient, et du sommeil profond. C'est à ce moment qu'ont lieu les divisions cellulaires et la production de l'hormone de croissance, d'où l'importance du sommeil chez l'enfant. Plus la fréquence descend en dessous de 4 cycles par seconde, et plus nous sombrons dans des états s'approchant de la mort physique...

( source : paperblog )

Aucun commentaire: