Dénonciation d'un crime contre l'humanité

mardi 20 juillet 2010

Le signal audio

I. L’enveloppe : L’enveloppe du son est son évolution dans le temps. On découpe cette évolution en quatre parties :

Les quatre parties sont : Attaque - Decay - Sustain - Release :

Attaque = c’est l’apparition de la note.

Decay = formation de la note

Sustain = Tenue de la note

Release = disparition de la note

II. Bande Passante :

La bande passante est une bande de fréquence comprise entre deux valeurs extrêmes. L’exemple le plus connu est la bande passante de l’oreille humaine qui est 20 Hz - 20 000Hz. Ce sont les deux valeurs extrêmes des fréquences que l’on peut entendre.

III. Décibel : Le décibel est l’unité dont on se sert pour parler de puissance acoustique.
Dans le cadre de la puissance acoustique, traduisez volume du son, on parle de dB SPL (Sound Presure Level) l’unité de référence est le 0 Db SPL qui correspond à 2.10-5 Pa. Cette valeur correspond en théorie au plus petit son que l’on peut entendre.

IV. Dynamique : La dynamique s’exprime souvent en dB SPL, c’est la différence entre le niveau le plus fort et le bruit de fond. Par exemple : l’oreille humaine a une dynamique de 120 dB SPL. Le son le plus petit que l’on peut entendre est 0 dB SPL et au delà de 130 dB SPL le son est douloureux et dangereux.

V. Phase et opposition de phase :

Pour pouvoir parler de phase et opposition de phase il faut plusieurs signaux de même fréquence. En effet, ces termes servent à comparer la position d’un signal par rapport à un autre.

Deux signaux dits en phase , sont deux signaux dont les crêtes correspondent d’un point de vue spatial. Le mouvement de l’air est alors accentué par ces deux mouvements vibratoires donnant la même impulsion. Deux signaux en phase donnent au final un même signal audio augmenté de trois dB dans le cas où ils était tous les deux au même niveau. Dans tous les cas, deux signaux en phase (donc de même fréquence) donnent un signal de pression acoustique plus fort.

Ce n’est pas la même chose quand ces deux signaux se retrouvent en opposition de phase. On entend par là que la crête positive est au même endroit que la crête négative. Ces signaux transmettent à l’air (ou au milieu de propagation étudié) des mouvements vibratoires radicalement opposés. Dans le cas où ces signaux sont au même niveau sonore il en résulte une perte de signal.

( source : site internet )




Aucun commentaire: