mercredi 25 janvier 2012

Message de MOURAD SARROUB

Déclaration de citoyens préoccupés

Dans plusieurs pays du monde des personnes et des associations sonnent l’alarme pour attirer l’attention sur ce qu’elles considèrent comme des crimes horrifiants contre l’humanité.  D’après elles, au cours des dernières décennies, des services secrets militaires et autres ont développé des technologies permettant de soumettre des individus et des groupes à une variété d’ondes/d’énergies nuisibles.  De cette manière, on parviendrait à épier des victimes involontaires et ignorantes la plupart du temps, à les nuire gravement et chroniquement dans leur santé et dans la qualité de leur vie, à les torturer et à éventuellement les assassiner.

Comme on ne peut en aucun cas considérer comme des secrets d’état des pratiques contraires
à tous les principes de l’état de droit, nous estimons qu’il faut d’urgence :
1) examiner de manière sérieuse et persévérante dans quelle mesure ces technologies existent réellement;
2) les interdire par la loi;
3) prendre des mesures relevant du droit pénal et rendre possible des mesures relevant du droit civil contre ceux qui en font un usage criminel;
4) placer toute recherche scientifique en la matière sous contrôle de l’état de droit, soit la soumettre à une législation très stricte.
Jean Verstraeten, Vredestraat 65, 2540 HOVE (Belgium), verstraeten.jean@belgacom.net

Aucun commentaire: