jeudi 22 mars 2012

journal

Le 22/03/2012 , 8 heures 20 . Les rayonnements m'ont encore empêché de dormir cette nuit ( ressentis : pression de radiation et vibrations moléculaires intenses , pulsations sonores avec inséré dedans un signal modulant ) .

Battements binauraux et effet de résonance .

Le cerveau émet des ondes dont l’intensité est mesurée en hertz (Hz, un hertz étant une ondulation par seconde). On divise l’activité cérébrale en 5 catégories, selon la fréquence des ondes émises :
Gamma: 26-80 Hz. Durant une très forte activité cérébrale (créativité, résolution de problèmes).
Bêta : 12-38 Hz. Ce sont les ondes de l’activité cérébrale normale (ce sont également les ondes du sommeil paradoxal, c'est-à-dire les courtes périodes de rêve durant le sommeil).
Alpha : 8-12 Hz. Les ondes de la détente, de la méditation et de la relaxation de niveau 1 (légère). La personne est parfaitement éveillée, mais très détendue.
Thêta : 3-8 Hz. Ce sont les ondes cérébrales d’un état deprofonde relaxation, d’hypnose ou auto-hypnose. C’est ce que l’on pourrait qualifier d’un état de sommeil « éveillé ». Cet état est normalement atteint par des méditants expérimentés, mais également comme nous le verrons, par les utilisateurs de certaines méthodes enregistrées.
Delta : 0.2-3 Hz. C’est un état de très profond sommeil (pas de rêve).
Pour le commun des mortels il est très difficile de contrôler sa fréquence d’ondes cérébrale. La créativité et la résolution de problèmes s’effectuent de façon plus naturelle et efficace lorsque les ondes cérébrales se situent dans la zone « thêta ».
Certains phénomènes extérieurs peuvent affecter le rythme des ondes cérébrales. On attribue à un effet de résonance la capacité du cerveau de s’accorder à un rythme extérieur. 

Il est possible d’induire une modification de la fréquence des ondes cérébrales par l’utilisation de pulsations sonores émises directement dans les oreilles.

Lorsque l'on écoute dans des écouteurs stéréo, deux sons similaires mais sur des fréquences légèrement différentes, les neurones du cerveau adopteront une fréquence égale à la différence. Par exemple si l'oreille droite perçoit un son à la fréquence de 500 Hz et l'oreille gauche un son à la fréquence de 495Hz, le cerveau adoptera une activité à la fréquence de 5Hz (un état de la zone Thêta, qui correspond à une profonde relaxation ou état d’auto-hypnose). On appelle cela : la fréquence résiduelle, un état pouvant induire la synchronisation des ondes cérébrales des deux hémisphères, les battements binauraux.
L'effet sera d'autant plus important que la fréquence sera basse.
( source : Jean-Pierre Demets )

Aucun commentaire: