vendredi 8 février 2013

Lettre ouverte au Président de la République


Monsieur le président de la République ,

Que faites vous pour ceux qui sont victimes d'agressions électromagnétiques ? , ces agressions entraînent des souffrances atroces, elles portent atteinte à la vie privée et à l'intimité, ces agressions mettent en danger la vie d'autrui, il y a de nombreuses victimes qui m'écrivent pour me dire combien elles souffrent de ces agressions électromagnétiques dans leur vie privée et intimité .

Je ne comprends pas qu'un état de droit comme la France, puisse laisser des personnes sous la dépendance de criminels qui font ce qu'ils veulent avec des moyens technologiques sophistiqués à base d'ondes électromagnétiques pulsées et dirigées qui s'étalent sur une très large bande du spectre électromagnétique du uHz (microhertz ) au THz (Térahertz), il y a du harcèlement sonore, des agressions électromagnétiques ( vibration intense, courant induit dans le corps avec plus ou moins d'intensité), il y a une discrimination évidente ; la recherche se sert ici ou là de cobayes humains pour connaître à bon compte le fonctionnement du cerveau en interférant avec les ondes cérébrales, en faisant des stimulus sonores pour connaître les réactions, ils font beaucoup d'expériences sur le système nerveux .

Les attitudes passives de certaines autorités font naître dans l'esprit un sentiment de complaisance ou plus grave d'une pensée politique, dans quel but faites vous cela, nous avons en tant que citoyen et victime le droit de connaître les véritables raisons de ces expériences .

Les autorités restent aussi passives devant l'intrusion d'un faisceau dans notre appartement, notre maison et notre voiture, mais aussi dans des lieux publics et privés, pourquoi ? c'est pourtant très grave, il y a violation de la vie privée et la mise en danger de la vie d'autrui....

Cette passivité m'amène à la conclusion suivante :

Que c'est de la volonté de l'État après autorisation du Président de la République au nom de la lutte contre le terrorisme de pouvoir se servir d'une telle arme électromagnétique .

Cela est interdit par la Constitution et les droits de l'homme .

Pour toutes ces raisons, je sollicite de votre bienveillance de bien vouloir ordonner une enquête et de prendre des mesures appropriées pour que cesse l'usage abusif de la télédétection par laser sur des personnes.

Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de mes salutations respectueuses.

Aucun commentaire: