vendredi 12 avril 2013

Assemblée Nationale 2003 – 2004 Questions QE 53689 et n°: 60800 adressées par M Claude Goasguen et M Santini - Réponse du ministre de la recherche

Assemblée Nationale 2003 – 2004 Questions QE 53689 et n°: 60800 adressées par M Claude Goasguen et M Santini, UDF au Ministre délégué à la Recherche sur « la recherche et le développement des psychotechnologies ».

Réponse du ministre de la rechercheCertaines technologies peuvent permettre de modifier le comportement humain. Il en est ainsi des images subliminales, de l'utilisation de drogues ou de l'administration par inhalation de nanoparticules de psychotropes. En ce qui concerne les activités de recherche licites, il existe un dispositif de contrôle aux plans national et européen, le cas échéant. Au plan national, à partir du moment où ces recherches parviennent au stade de l'expérimentation humaine, comme pour tous les essais chez l'homme, elles relèvent de la loi de bioéthique promulguée en août 2004. [] L'application de ces dispositions implique que toute expérimentation ne répondant pas aux critères éthiques attendus est interdite.[] »

Aucun commentaire: