samedi 24 août 2013

Sons binauraux, sons monauraux, sons isochrones ( message récupéré )

20 août 2013

Extrait

Sons binauraux

Depuis plus de 170 ans, des chercheurs font des expériences avec les sons binauraux.

Les ondes cérébrales varient d’intensité pendant une journée – chaque fréquence produit des effets différents sur la conscience humaine. On peut modifier les ondes cérébrales en utilisant des sons.

Par exemple, si vous voulez amener votre cerveau à une fréquence de 7 Hz (état de méditation profonde, d’autohypnose ou de rêves lucides), vous pourriez faire jouer des sons de 200 Hz dans l’oreille droite et 207 Hz dans l’oreille gauche. Le cerveau créerait un autre son qui serait exactement d’une longueur d’onde de 7 Hz (Hertz). Votre cerveau élèverait ou abaisserait sa fréquence à 7 Hz, exactement comme vous le désirez.

Des générateurs d’ondes sinusoïdales sont utilisés pour créer deux ondes de fréquences qui sont introduites séparément dans les oreilles. Le cerveau réagit en créant un troisième son qui est en fait la différence entre les deux premiers et réagit instantanément à ces fréquences par une altération de la conscience de veille.

Sons monauraux

Cette technologie utilise deux sons d’intensité égale – le résultat est un son net. Contrairement aux sons binauraux, les sons monauraux sont facilement compris par le cerveau car il n’a pas besoin d’équilibrer les sons. Les sons monauraux utilisent un son simple qui pulse de manières spécifiques pour produire l’effet désiré. Cette technologie est supérieure à celle des sons binauraux.

Sons isochrones

L’utilisation des sons isochrones aussi appelés sons isochroniques est l’entrainement le plus efficace pour vos ondes cérébrales. Les sons isochrones sont aussi d’intensité égale, mais la vitesse de pulsation est plus grande que pour les sons monauraux, faisant en sorte que le cerveau se synchronise avec le rythme.
( source :sonsevolution )

Aucun commentaire: