Dénonciation d'un crime contre l'humanité

lundi 21 octobre 2013

un spectre composé d’un peigne équidistant de millions de modes lasers

Inventés à la fin des années 1990, les lasers peignes de fréquences femtosecondes ont révolutionné les mesures précises de temps et de fréquence.

Le train d’impulsions régulier d’un laser femtoseconde à modes verrouillés en phase produit un spectre composé d’un peigne équidistant de millions de modes lasers, séparés d’un intervalle précisément égal à la fréquence de répétition des impulsions. 

Le peigne de fréquences optiques peut alors être utilisé comme une règle de mesure pour déterminer avec précision n’importe quelle fréquence optique inconnue, en la connectant directement à une horloge micro-onde ou optique de haute exactitude.

Les peignes de fréquences commerciaux sont aujourd’hui des outils de routine en spectroscopie de précision
et deviennent des instruments adaptés pour une variété croissante d’applications, de l’astrophysique aux sciences attosecondes. 

Les millions de raies lasers de peignes précisément contrôlés sont exploités depuis peu pour la spectroscopie moléculaire à large bande spectrale.

La spectroscopie de Fourier avec des peignes de fréquences améliore déjà d’un facteur un million le temps de mesure, la limite de résolution, l’exactitude et la sensibilité des instruments jusqu’alors les plus performants, les spectromètres de Fourier basés sur l’interféromètre de Michelson.



( source : cnrs )

Aucun commentaire: