lundi 14 avril 2014

Journal

L'utilisation abusive de dispositifs et systèmes photoniques par les nanosciences et nanotechnologies à des fins d'expérimentations, manipulations, harcèlement ou actes de torture sur les personnes ciblées à travers le monde est un fait constitutif d'un crime contre l'humanité .


Un crime contre l'humanité désigne une « violation délibérée et ignominieuse des droits fondamentaux d'un individu ou d'un groupe d'individus inspirée par des motifs politiques, philosophiques, raciaux ou religieux » ( source : Wikipédia )


Au niveau mondial , nous pourrions coordonner nos actions en s'appuyant sur ce moyen en droit .

Aucun commentaire: