mardi 6 mai 2014

Journal



Le 6/05/2014 , 7 heures 56 . l'intense énergie des rayonnements optiques ( porteuse en verrouillage de phase de l'infrarouge aux ultraviolets ) est en partie absorbée par le corps .

 Toutes les fréquences allant de l'infrarouge aux ultraviolets sont en phase , c'est-à-dire qu'elles s'additionnent, en d'autres termes , toute l'énergie de cette gamme est concentrée en une impulsion qui se répète périodiquement ( flash de lumière blanche, invisible à l'œil nu) . Lorsque l'impulsion rencontre un obstacle ou une "cible" l'interaction génère l'ionisation .

Remarque : à l'aide d'un interféromètre , cette impulsion est divisée en deux parties à l'aide de miroirs et séparateur , cela donne un faisceau dit " pompe " et un faisceau " sonde ", ils sont en polarisation croisée ( perpendiculaires entre eux) . Le faisceau "pompe" illumine la cible ( stimulations sensorielles) et le faisceau " sonde " capture les réactions .

"La polarisation croisée veut dire que deux ondes sont polarisées à 90°.
Souvent les deux ondes non seulement sont polarisées à 90° mais en plus elles sont déphasées de 90°, ce qui donne une onde polarisée circulairement." ( source internet)



                         ... polarisation circulaire, ... champ tournant. ( source : pics.idemdito )

Il paraît évident vu les moyens , que ce sont les nanosciences et nanotechnologies . Ils peuvent générer un supercontinuum à l'aide de fibres à cristaux photoniques sur une cible , l'analyser ou la torturer .  

La dose absorbée par le corps est très importante et constante, cela perturbe tout le métabolisme, provoque oedèmes, mal-être - sensations vibratoires - contractures musculaires - troubles de la vision - brûlures - inflammations ( rougeurs) de la peau surtout au niveau des paupières, gonflement des mollets et des pieds, cellules en excitation quasi constante ( potentiel d'action des cellules au rythme des impulsions) ...

Aucun commentaire: