samedi 8 novembre 2014

Électron

L'électron est une particule élémentaire qui possède une charge élémentaire de signe négatif et l'un des composants de l'atome avec les neutrons et les protons. Il est fondamental en chimie, car il participe à presque tous les types de réactions chimiques et constitue un élément primordial des liaisons présentes dans les molécules. En physique, l'électron intervient dans une multitude de rayonnements et d'effets. Ses propriétés, qui se manifestent à l'échelle microscopique, expliquent la conductivité électrique, la conductivité thermique, l'effet Vavilov-Tcherenkov, l'incandescence, l'induction électromagnétique, la luminescence, le magnétisme, le rayonnement électromagnétique, la réflexion optique et la supraconductivité, phénomènes macroscopiques largement exploités dans les pays industrialisés. Possédant la plus faible masse de toutes les particules chargées, il sert régulièrement à l'étude de la matière.

Quand un électron est accéléré, il peut rayonner de l'énergie sous forme de photons. Ce rayonnement électromagnétique se manifeste sous la forme d'ondes radio, de micro-ondes, d'infrarouges, de lumière visible (perçue par l'œil humain), d'ultraviolets, de rayons X ou de rayons gamma.

4 quadrants sur fond noir montrant des taches/points blancs au départ épars et de plus en plus denses ; on y devine progressivement dans ceux du bas la silhouette pointillée de fentes.
Résultats d'une expérience montrant à la fois la nature
corpusculaire et ondulatoire des électrons grâce à un
instrument équivalent aux 
fentes de Young. Au début de
l'expérience (b), des petites taches montrent les endroits où
des électrons ont frappé l'écran noir. Lorsque le nombre
d'électrons est suffisamment élevé (d et e), les franges
apparaissent. Le nombre d'électrons dans les photos est
d'environ : (b) 200, (c) 6 000, (d) 40 000 et (e) 140 000
( source : Wikipédia )



La filamention d'impulsions laser femtosecondes dans l'air génère un faisceau de particules chargées , électrons , ions et un champ électrique statique 



Aucun commentaire: