jeudi 29 janvier 2015

À l'attention du gouvernement ( nous souhaitons l'ouverture d'une enquête pour harcèlement et violences )

Le 29/01/2014, 10 heures 31 .

Des ondes acousto-optiques sont constamment dirigées sur des individus à des fins de violences ou d'expérimentations, dit " Tragédie individuelle ( TI ) " .

Beaucoup de personnes crient leur souffrance au monde, aucune enquête n'est ouverte à ce jour, alors qu'il y a des dizaines de milliers de personnes qui en sont victimes.

Nous avons des éléments sérieux et concordants tendant à établir ces faits.

L'enveloppe sonore des impulsions est de même type que l'enveloppe ADSR .

L'analyse des signaux audiofréquences capturés dans le milieu ambiant du domicile fait ressortir des sons phonétiques ( les sons sont de faible puissance, mais suffisants pour être perceptibles).

L'enveloppe ADSR (Attack Decay Sustain Release) est une modélisation par quatre paramètres de l'enveloppe sonore d'un son généré par un synthétiseur.

Enveloppe ADSR et ses paramètres

L'analyse des signaux optiques souligne, deux trains d'impulsions laser femtosecondes à verrouillage de phase et de sens contraire, avec polarisation verticale et horizontale ( deux matrices orthogonales ) . Le spectre de chaque train d'impulsion ressemble à un peigne de fréquence allant de l'infrarouge à l'ultraviolet . La puissance peut être intense. L'ensemble est de toute évidence assisté par ordinateur.

Lorsque les deux faisceaux sont focalisés sur la cible, l'opérateur manipule à sa guise les peignes de fréquences, c'est-à-dire chaque point d'énergie composant la matrice orthogonale (n lignes, n colonnes) .

Pourquoi ? 

Pour provoquer la stimulation des récepteurs sensoriels du système nerveux périphérique, cela contraint les cellules à des potentiels d'action répétés. L'ensemble de l'organisme est sérieusement perturbé, mal être, maux divers : cardiaque, respiratoire, visuel, céphalée, vertige, agitation, sensation vibratoire, érythème, gonflement, œdème, contracture musculaire, ...

L'émetteur ne se gêne pas à faire souffrir délibérément quand bon lui semble, il fait ce qu'il veut ou il veut sur la peau ou dans l'émission des sons, l'émetteur peut provoquer de nombreux stimuli, piqûres, pression, blessures des tissus, provoquer des sensations de chaud ou de froid, brûlures, rougeur, pression oculaire, contracture musculaire, augmentation du rythme cardiaque et respiratoire, qui ont des conséquences aussi sur le système nerveux autonome.

C'est aussi des cris d'appel au secours, pensez à nous aussi, nous disons la vérité, vérifiez-le au moins.

Aucun commentaire: