mardi 27 janvier 2015

Le monde connaît-il nos souffrances ?

Eté 1942, Emmanuel Ringelblum est enfermé dans le ghetto de Varsovie. Il lance un pathétique cri de détresse : « Le monde connaît-il nos souffrances ? Et s’il les connaît, pourquoi est-il si silencieux ? Pourquoi le monde n’intervient-il pas, lorsque des dizaines de milliers de Juifs sont tués ? Pourquoi le monde est-il silencieux quand des dizaines de milliers de Juifs sont empoisonnés à Chelmo ? Pourquoi le monde est-il silencieux quand des centaines de milliers de Juifs sont massacrés en Galicie et dans les nouveaux territoires occupés ? »-3-[3] Si le monde libre ne peut intervenir directement, au moins doit-il multiplier les condamnations verbales.

( source : Marc-André Chargueraud )

Aucun commentaire: