mercredi 22 juillet 2015

Des molécules pour contrôler les impulsions lumineuses à l'échelle attoseconde

Extrait

Les lasers d'aujourd'hui couvrent une vaste gamme de longueur d'onde et les lasers impulsionnels offrent une résolution temporelle qui permet d'observer par exemple les étapes d'une réaction chimique. Les impulsions lasers ultra-brèves atteignent aujourd'hui la gamme de la centaine d'attosecondes, l'attoseconde (1 as = 10-18 s) étant le temps caractéristique associé au mouvement des électrons dans les atomes

Lorsqu’un laser infrarouge intense est focalisé dans un jet de gaz atomique, il induit des dynamiques électroniques ultra-rapides à une échelle de temps sub-femtoseconde. Il en résulte l’émission de flashs de lumière très brefs couvrant une grande gamme spectrale allant jusqu’aux rayons X. La durée de ces flashs peut atteindre ~0.1 femtoseconde soit 100 attosecondes (mesurée notamment au SPAM en 2003), ce qui en fait les impulsions les plus brèves jamais réalisées.










( source : iramis.cea )

Aucun commentaire: