mercredi 22 juillet 2015

impulsions lasers

Extrait

Le laser est un outil de choix pour filmer la trajectoire des électrons dans les atomes et les molécules (plus précisément les "orbitales atomiques ou moléculaires"). Il permet en effet de produire des flashs de lumière d'une extraordinaire brièveté qui, seuls, permettent de suivre le mouvement des électrons qui s'effectuent en quelques centaines d'attosecondes**.

En 2003, une équipe du CEA-Iramis (Saclay) avait déjà montré la possibilité de produire des impulsions lumineuses de 130 attosecondes en faisant interagir un faisceau laser excitateur avec un jet d'atomes. Cependant, aucun mécanisme ne permettait de contrôler précisément le déclenchement, la durée et l'intensité des impulsions produites.

Dans le cadre d’une collaboration européenne impliquant notamment le CEA, le CNRS, l’Université Paris 6 et l’Imperial College de Londres, des chercheurs viennent de montrer que l'on peut façonner et contrôler ces impulsions ultra-courtes en remplaçant le jet d'atomes par un jet de molécules linéaires, comme par exemple le gaz carbonique. L'idée a été d'utiliser un premier faisceau laser pour aligner les molécules de gaz, de façon à contrôler leur orientation par rapport au champ électrique d’un second faisceau excitateur. Ce dispositif permet de produire des impulsions lasers façonnables à volonté et positionnées dans le temps avec une précision extrême.

( source : cea )




















Capture avec mon caméscope en position zoom, dans mon ancien appartement, ( verre rempli d'eau) on voit l'alignement des molécules comme indiqué ci-dessus, mais aussi deux taches focales, qui sont à l'évidence les marques des deux impulsions laser comme indiqué ci-dessus.

Si les molécules d'eau s'alignent sur des lignes du champ électrique des impulsions laser comme on peut le voir ci-dessus, le corps étant composé à 80 % d'eau et baignant dans le même milieu, les cellules subissent par voie de conséquence le même effet d'orientation.

Aucun commentaire: