Dénonciation d'un crime contre l'humanité

lundi 21 décembre 2015

Radar pseudo-monostatique

Certains systèmes ont bien des émetteur et récepteur séparés mais l'angle sous-tendu par l'émetteur, la cible et le récepteur (« angle bistatique ») est voisin de zéro (l'émetteur et le récepteur sont proches l'un de l'autre) si bien que dans ce cas on est ramené au cas de figure d'un radar monostatique, c'est pourquoi cette configuration est appelée « pseudo–monostatique ». Par exemple, certains radars HF à longue portée ont leur émetteur et leur récepteur séparés de quelques dizaines de kilomètres pour des raisons d'isolation électrique, mais, au regard de leur portée de 1 000 à 3 500 km, ils ne sont pas considérés comme des bistatiques vrais et sont appelés « pseudo-monostatiques ».

( source : Wikipédia )

Aucun commentaire: