Dénonciation d'un crime contre l'humanité

mardi 12 avril 2016

Spectroscopie par transformation de Fourier basée sur l’interféromètre de Michelson





La spectroscopie par transformation de Fourier fait partie des avancées majeures en instrumentation scientifique de la seconde moitié du XXe siècle. Ce domaine, zone des transitions optiques intenses observables en émission ou en absorption, permet de comprendre la matière sous ses formes les plus
diverses (atomes, molécules, en phases gazeuse, liquide, ou solide). Aujourd’hui, cette méthode couvre la totalité de la gamme spectrale s’étendant de l’infrarouge lointain à l’extrême ultraviolet.

( source : cnrs )


Le système en question ( optronique ) est façonné, en partie, de manière semblable. Le faisceau laser femtoseconde est divisé en deux, puis recombiné en deux sources de peignes de fréquences comme indiqué ci-dessus. En interférant, ces deux sources génèrent un tenseur électromagnétique ( vecteur xyz ) lequel propage dans l'atmosphère un champ d'interférences ( 
champs scalaires et vectoriels ) .



                                             Champ d'interférences de deux ondes planes

Aucun commentaire: