dimanche 8 mai 2016

Le Laser Mégajoule

Extrait

L’investissement public dans la construction du Laser Mégajoule (LMJ) représente près de trois milliards d’euros sur 15 ans. Le CEA a mis en œuvre une politique industrielle exemplaire, qui fait appel aux industriels des secteurs du bâtiment, de la Défense et de la mécanique, ainsi qu’à de très nombreuses PME/PMI et ETI de haute-technologie.

Grâce à l’expérience acquise depuis plus de 40 ans, la Direction des applications militaires (DAM) du CEA est l'organisme qui possède l’expertise et les moyens indispensables à la conception de lasers de grande énergie. Dès que la décision de lancer le projet LMJ a été prise en 1995, la DAM a décidé d’en assurer la maîtrise d’œuvre d'ensemble, c’est-à-dire la responsabilité de la conception du système global et de l’obtention des performances.

Pour la réalisation de l’infrastructure et des sous-ensembles du laser, elle a fait appel aux industriels français les plus compétents dans les domaines considérés.

L’installation a été divisée en des sous-ensembles aux périmètres bien définis (les sous-systèmes) pour être confiés, à l’issue d’appels d’offres, à des industriels différents. Le retour d’expérience de son prototype, la Ligne d’intégration laser (LIL), a prouvé la pertinence du découpage et de la majorité des choix des industriels.


La figure ci-dessus représente le parcours d’un faisceau laser, depuis sa création dans le pilote (industrie Quantel), jusqu’à sa conversion de fréquence de l’infra-rouge à l’ultra-violet et sa focalisation dans le système de conversion de fréquence (EADS Cilas et Sodern, Thales, Alsyom, SEIV, Euriware, Elta et Bertin).

( source : lmj.cea  )

Aucun commentaire: