samedi 21 mai 2016

Synthèse optique programmable de signaux hyperfréquences et micro-ondes

Extrait

Les sources lasers bi-fréquence que nous réalisons se comportent comme des oscillateurs optique-hyperfréquences. En effet, les cavités développées au département Optique et Photonique (qu’elles soient monoaxes ou biaxes) génèrent des signaux hyperfréquences sur porteuse optique (battements), dont nous pouvons contrôler la fréquence par une tension électrique et/ou une commande de température. Ces lasers peuvent alors être utilisés comme oscillateurs commandés en tension (VCO) dans des boucles à verrouillage de phase (PLL). Nous poursuivons le développement de techniques de stabilisation pour assurer, suivant les cas : a) la faible largeur de raie de battement, b) la très grande pureté spectrale du bruit de phase du battement ou encore, c) l’agilité en fréquence.

Dans les premiers cas, nous montrons que la réalisation de boucles analogiques permet de reporter intégralement la pureté spectrale du signal délivré par un générateur hyperfréquence sur la fréquence de battement, ce qui conduit à des largeurs de raies inférieures au mHz. Dans le cas où l’agilité est recherchée, des solutions numériques sont privilégiées. En particulier, l’utilisation conjointe de lasers bi-fréquences monolithiques et de PLL numériques permet de réaliser des synthèses de fréquence agiles avec un bruit de phase au plancher limite théorique [Rol11]. Actuellement, nous utilisons ces techniques de stabilisation sur des lasers à état solide pour des applications de transport de références par liaisons fibrées et pour des applications de télémétrie aérienne (LIDAR-RADAR) [Val13].









( source : ipr.univ-rennes1 )

Aucun commentaire: