lundi 17 avril 2017

Speckle d'un faisceau laser



Les petits losanges que vous voyez sur le verre de mes lunettes sont de minuscules speckles issues d'interférences optiques provenant d'un laser à impulsions brèves et ultra-intenses type laser femtoseconde ou lidar . Ce qui est encore plus grave c'est que j'en capture aussi à l'intérieur de mon domicile . Ces speckles caractérisent une information de type pixel ou voxel .
À l'œil nu on voit seulement que de très petites particules comme de la poussière, mais avec un zoom on voit clairement la forme en losange de l'interférence optique .


Speckles d'interférences optiques capturées ,  avec un caméscope en position zoom , sur l'éclairage de lampadaires .  


Speckles sur le verre de mes lunettes , capture avec mon caméscope en position zoom à l'intérieur de mon domicile .

Les conséquences sont extrêmement graves ,  avec ce système , l'opérateur peut faire de la télémanipulation sur des cibles humaines ( piqûres , petits trous dans la peau comme sur la photo ci-dessous , excitation de la membrane cellulaire et des neuromédiateurs (appelée également neurotransmetteur), etc. ) ...

Cette contrainte provoque un comportement étrange , l'influx nerveux ne peut se propager naturellement , normalement . En effet , le champ électrique intense ( laser-plasma ) provoque l'excitation forcée de la membrane cellulaire et des organites à l'intérieur de la cellule , lesquels déclenchent des neurotransmetteurs (les neurotransmetteurs sont des composés chimiques libérés par les neurones) , par exemple l'acétylcholine , la sérotonine , la dopamine ...

Lorsque l'intensité du champ électrique en un point à la surface de la peau est ultra-intense , ça déclenche des potentiels post-synaptiques , les muscles se contractent .

                                                      ( source : lfp-tpe-2016.wixsite )













                                                           ( source : db-gersite )

L'opérateur utilise la violence pour infliger de fortes souffrances à sa victime . Cela à des fins
d'expérimentations cognitives et biologiques .

Des sons binauraux ou isochrones sont également utilisés par l'opérateur .

Copernicus est le nom d'un « programme européen de surveillance de la Terre ».

Or , Copernicus connaît vraisemblablement ce système , pourquoi laisse t'il faire ?

Dans le cas contraire , comment se fait-il qu'il ne s'en soit jamais aperçu ?

Où alors , ce programme est-il impliqué ?

Déposer plainte contre Copernicus me semble possible , je vais me renseigner.


Aucun commentaire: